Tout savoir sur la certification AMF

Tout savoir sur la certification AMF
(Last Updated On: 18 mars 2021)

En France, le secteur financier est contrôlé par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Chaque pays dispose du même organisme afin de garantir le bon fonctionnement des marchés financiers, la protection des investisseurs et la protection de l’épargne investie dans les produits financiers. Toute personne désireuse de travailler dans ce milieu doit détenir la certification AMF. Où et comment l’obtenir ?

La Certification AMF c’est quoi ?

Délivrée après un examen spécifique, la certification AMF prouve que la personne qui l’a décroché dispose du niveau minimal de compétences requises pour exercer son métier.

Sa possession est obligatoire pour occuper certains postes définis par les articles 313-7 et 313-29 du règlement AMF. Parmi ces postes, on cite celui des :

  • Gérants : ce sont les personnes habilitées à prendre des décisions d’investissement dans le cadre de leur mandat de gestion (individuel ou pour des placements collectifs)
  • Vendeurs : ce sont les personnes qui ont pour missions d’informer et de conseiller les clients du Prestataire de services d’investissement (PSI) pour qui elles travaillent dans le but de conclure des transactions sur instruments financiers
  • Responsables post-marché : ce sont les personnes qui s’occupent directement des activités de tenue de compte-conservation, des activités de dépositaire, de règlement-livraison, de prestation de services aux émetteurs et de gestion de titres
  • Responsables de la compensation d’instruments financiers : ce sont les personnes qui représentent physiquement un adhérent compensateur et qui réalisent, en leur nom, l’enregistrement des transactions, le contrôle des risques …
  • Responsables de la conformité et du contrôle interne rattachés à une société de gestion de portefeuille
  • Responsables de la conformité pour les services d’investissements, négociateurs d’instruments financiers, analystes financiers … d’un PSI

Dans tous les cas, c’est aux PSI de vérifier que les personnes qui travaillent pour eux disposent de cette certification.

Exception à retenir :

Globalement, toutes les personnes occupant les fonctions listées par le règlement AMF doivent détenir ce document. Quelques personnes dérogent toutefois à cette règle comme le stipule la clause dite de « Grand-père ». Il s’agit de celles qui occupaient déjà ces fonctions avant le 1er juillet 2010. Les législateurs pensent effectivement qu’elles ont acquis le niveau de connaissances nécessaire pour exercer leur métier dans le respect des exigences imposées par l’AMF.

Lire aussi – Création d’une Start-up : quelques conseils pour réussir

Comment obtenir la Certification AMF ?

Comment obtenir la Certification AMF ?

La certification est délivrée après avoir réussi l’examen qui s’y réfère. Notez bien que ce n’est pas l’AMF, en tant qu’organisme délivrant les certificats, qui font passer les examens. Il faut passer par d’autres institutions certifiées par l’AMF. Cette dernière certifie donc les examens réussis et non les personnes qui les ont réussies.

Deux cas peuvent se présenter :

  • Passer l’examen en interne :

Lorsque le PSI qui vous a engagé se rend compte que vous n’avez pas la Certification AMF, mais qu’il tient à vous garder à ses services, il peut vous faire passer l’examen en interne. Cela doit être fait dans les six mois suivant votre intégration au sein du PSI.

Dans ce cas-ci, vous obtenez la certification, mais attention, elle ne sera valable que pour votre poste au sein de ce Prestataire de Services d’Investissement. Si vous changez d’employeur, vous ne pourrez plus utiliser ce document donc il faudra passer à nouveau l’examen.

  • Passer l’examen en externe :

Vous vous inscrivez à l’examen auprès d’une institution certifiée par l’AMF, mais sans aucun lien avec le PSI qui vous emploie. D’ailleurs, vous pouvez passer l’examen même si vous n’avez pas encore décroché de poste fixe.

Dans ce cas-ci, la certification est valable à vie. Vous pourrez vous en servir dans toutes les sociétés qui vous recruteront plus tard.

Ceci peut aussi vous intéresser – Zoom sur le MOOC

Comment se déroule l’examen AMF ?

Avant de se présenter à l’examen, les candidats sont invités à bien s’entraîner et se préparer aux éventuelles questions qui paraîtront. La bonne nouvelle c’est qu’ils ont accès à toutes les questions avant le jour J. La moins bonne nouvelle c’est qu’ils ont accès à au moins 600 questions (réparties en deux catégories A et C) et seule une centaine parmi elles paraîtront à l’examen. Il faut alors prendre le temps d’étudier chacune d’elles pour être bien préparé le jour de l’examen.

Les questions de la catégorie A s’intéressent à des connaissances approfondies concernant le sujet. Les candidats doivent démontrer leur capacité à savoir expliquer ces sujets. Les questions de la catégorie C, quant à elles, concernent des connaissances de base sur le sujet. Bien sûr, il faut maîtriser les deux catégories.

Au cours de l’examen, les 100 questions sont posées sous forme de QCM. Elles sont réparties sur 12 thématiques et de là vient la principale difficulté, car les candidats doivent alors maîtriser, en amont, 12 thématiques différentes. Ces dernières s’intéressent globalement à l’environnement technique, réglementaire et déontologique des marchés financiers.

Parmi les 100 questions, les 88 sont choisies par l’AMF tandis que les 12 autres sont proposées par l’organisme certifié qui organise l’examen.

Pour les traiter, le candidat dispose de trois heures de temps.

Comment réussir l’examen AMF ?

Comment réussir l’examen AMF ?

Le taux de réussite moyen à cet examen est de 66 % donc il n’est pas si difficile surtout si on est bien préparé. Pour décrocher la certification, le candidat doit :

  • Obtenir 85 % de bonnes réponses aux questions de la catégorie A
  • Obtenir 75 % de bonnes réponses aux questions de la catégorie C

Même si vous avez passé des heures, voire des jours, pour vous préparer, et même si vous ne disposez que de trois heures de temps, prenez le temps de bien réfléchir. Même si ce sont des QCM, c’est votre aptitude au calcul et à la réflexion qu’on note.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, entraînez-vous en groupe, organisez des sortes d’examens blancs et ne vous présentez que lorsque vous serez fin prêt. Si jamais vous échouez, vous pourrez refaire l’examen autant de fois que nécessaire.

Related posts

Leave a Comment

*

code