Savoir calculer le cout de matière d’un plat

Savoir calculer le cout de matière d’un plat
(Last Updated On: 27 août 2021)

L’alimentaire est en pleine expansion à l’heure actuelle. Bien que la restauration traditionnelle reste au cœur de la population, les commerces de vente à emporter sont de plus en plus nombreux. Pour les interlocuteurs qui se lancent sur le marché de l’alimentation, savoir calculer le prix d’un plat est important. Et pour calculer ce coût, il faut savoir avant tout calculer le prix de la matière première composant le plat en question.

Le prix de la matière première

La question de calculer le cout matiere d un plat  demande de savoir en premier lieu le prix de ces dernières. Les matières premières comprennent non seulement les viandes et les légumes, mais aussi les épices, les condiments et autres. Il est donc normal de faire le calcul des composants d’un plat avant de mettre en vente ce dernier. Pour information les restaurateurs en général ont trois dépenses importantes. Ces dernières sont le coût des matières premières, aussi le prix de la main-d’œuvre et l’amortissement. Il s’agit là du cout des produits vendus ou CPV. Les propriétaires de restaurants ainsi que les chefs ont compris que pour se démarquer de la concurrence avoir un avantage est essentiel. Cet avantage réside dans le fait d’acheter des matières premières à un prix abordable. Mais il y a aussi le fait de limiter les déchets alimentaires. Une fois le cout des matières premières calculées, il est plus facile de dresser les dépenses. Les chefs sont également conseillés de mettre leurs recettes sur fiches. Cela permet de mieux calculer les dépenses. Pour rendre l’entreprise de restauration rentable, il faut prendre en compte non seulement le prix de vente, mais aussi le cout de production. Le premier étant la valeur en monnaie que la clientèle est prête à payer pour un plat et le second ce qui doit sortir de la poche du restaurateur.

La tarification d’un plat à partir du calcul de production

Comme il a été cité précédemment,les restaurateurs doivent prendre en compte le prix de vente et le cout de production.  Dans le cadre du cout de production, il y a aussi le calcul du cout matiere d un plat. Ce dernier est en général pris en compte à partir de la marge d’activité de l’entreprise alimentaire. Pour les interlocuteurs qui ne comprennent pas le langage, la marge d’activité est ce qui va permettre au restaurateur de payer tous les coûts indirects de la production alimentaire. Par coûts indirects il faut comprendre les revenus des salariés, les loyers en cas de location de la salle, les possibles pertes de produits, les mauvaises commandes et ainsi de suite. Les entreprises alimentaires comprennent en général les restaurants dans le sens traditionnel du terme et les commerces de vente à emporter. Pour les premiers, la marge est souvent de plus de 50%. Alors que pour les seconds qui sont généralement des snacks, des food trucks et autre, la marge est plus que supérieure à 50%. L’utilité de cette marge est simple, c’est d’aider à déterminer le coût matière à appliquer lors de la vente du plat.

L’établissement du prix de vente d’un plat

Lorsque le chef met sa recette sur fiche, cela permet de calculer le prix de tous les composants du plat. La première chose à faire est de se renseigner si les concurrents proposent également un même plat, à quel prix également. Il faut regarder du côté des concurrents dans les alentours. En plus de cela, pour la restauration traditionnelle il est conseillé de revoir régulièrement la carte ainsi que les tarifs pratiqués. Introduire des nouveautés de temps en temps est le conseil pour les commerces à emporter.

Related posts

Leave a Comment

*

code